XInfo flashTutélaire met en œuvre son plan de continuité d'activité afin de maintenir la qualité de service pour ses adhérents et leurs aidants.En savoir plus

Aidez et rassurez vos petits enfants quand ils sont hospitalisés

Publié le 08 mar 2021
dans
Conseils et prévention
hospitalisation petits enfants

L’hospitalisation d’un enfant, qu’elle soit de courte ou de longue durée, prévue ou non, n’est jamais simple à gérer, en particulier pour les parents. À ce moment-là, les grands-parents ont aussi toute leur place : votre présence aux côtés de votre petite-fille ou de votre petit-fils devient une aide précieuse pour toute la famille.

Et si vous aidiez les parents de l’enfant hospitalisé ?

Un imprévu ? En fonction de la gravité de la situation, c’est un moment difficile ou une épreuve pour toute la famille : pour l’enfant, pour ses parents, pour la fratrie, et pour vous. En tant que grands-parents, vous faites sans doute preuve d’une sérénité et d’un recul que n’ont pas forcément les parents dans cette situation. Voilà pourquoi votre soutien leur est précieux.
En effet, en apportant votre réconfort aux parents de l’enfant hospitalisé, vous leur permettrez de se rendre plus disponibles et apaisants pour lui. Cela passe par exemple par l’écoute, la présence, la garde de vos autres petits-enfants ou l’exécution des tâches matérielles à la maison (courses, préparation des repas, rangement, repassage…). Si vous ne savez pas comment vous y prendre, n’hésitez pas à poser clairement la question.

Proposez votre aide… sans jamais imposer !

Quand l’hospitalisation ou l’examen est programmé

Cherchez les informations qui concernent la raison de l’hospitalisation (maladie, intervention, examens…) et également sur l’environnement de l’hôpital (à quoi ressemble le service pédiatrique dans lequel sera accueilli votre petit-enfant ? Y a-t-il une salle de jeu ? Un espace ados ? Quid de la présence d’une association ou de bénévoles ?) ou encore, sur l’organisation de l’équipe soignante (qui joue quel rôle ?).
Pour qu’un enfant aborde son hospitalisation sereinement, il a besoin de savoir pourquoi il est hospitalisé et comment cela va se passer. Vous aurez toutes les cartes en main pour le rassurer.

Bien informé, pour mieux rassurer !

La juste place

Pas facile de trouver la juste place pour ne pas déposséder les parents de leur rôle tout en les aidant et en étant proche de votre petit-enfant ! Vous ne remplacez pas le papa ou la maman, vous le complétez !
Il va vous falloir composer avec la situation et ne pas juger les réactions de votre enfant, ni celles de son conjoint. Bien souvent, en plus de soutenir le petit hospitalisé, vous devrez soutenir votre propre enfant. Cela apporte de la stabilité à toute la famille et lui permet de rester soudée. Une chose est sûre, le maintien du lien avec la famille est essentiel à l’enfant. 

Spécial ados ! En tant que grand-parent, vous avez une place particulière, qui vous permet parfois d’entretenir une relation privilégiée, voire de confident, avec l’adolescent et cette proximité s’avère utile dans de telles situations.

Où vous informer ?

Regardez sur le site internet de l’hôpital, certains donnent bon nombre d’explications. Certains hôpitaux éditent un guide d’accueil à destination des enfants hospitalisés.
Rendez-vous sur www.sparadrap.org, une association pour les enfants malades ou hospitalisés. Elle édite des fiches pratiques et petits fascicules très utiles à toute la famille. À noter : une rubrique entièrement dédiée aux questions des enfants.
Enfin, il existe de nombreux livres ou documents que vous pouvez lire avec votre petit-enfant ou lui offrir, en fonction de son âge !

 

hospitalisation enfants

 


Sources : 
Le guide des super grands-parents, Isabelle Pringent-Chenel
https://santebd.org/
Propositions de la Fédération Hospitalière de France (2019)