Cette année, c'est décidé, je me forme aux gestes de premiers secours !

A la une
Publié le 10 sep 2021
dans
Conseils et prévention
Gestes qui sauvent

Il n’y a pas d’âge pour s’initier aux gestes de premiers secours ! Vous pouvez aider un proche, savoir comment réagir s’il vous arrive quelque chose et garder votre sang-froid pour aborder plus sereinement un accident ! Sans devenir un sauveteur hors pair, quelques gestes de base peuvent (vous) éviter le pire et facilitent la prise en charge par les secours ! Parmi toutes les possibilités qui s’offrent à vous pour vous informer ou vous former, vous en trouverez forcément une qui vous convient !


Le minimum, acquérir les bons réflexes !


•    Prévenir efficacement les secours :
Si vous êtes occupé, n’attendez pas et demandez à un tiers de prévenir les secours.
Composez le 15 (Samu), le 18 (Pompiers) ou le 112 (ce numéro d’urgence centralise tout).
Parlez calmement et répondez aux questions qui vous sont posées.
Commencez par indiquer qui et où vous êtes (adresse ou coordonnées GPS), puis expliquez ce qui arrive à la victime et donner votre numéro de téléphone.
Ne raccrochez jamais avant d’y être invité.

112 : ce numéro unique des urgences (vol, malaise, blessure grave, départ de feu, accident de la route) est gratuit et accessible même en cas de panne de réseau ou de forfait épuisé. Il permet de contacter le Samu, les pompiers ou la police en France, en Europe (et dans quelques autres pays). 

•    Reconnaître aisément les situations d’urgence*
Si vous souffrez d’une maladie grave, demandez au médecin les signes qui doivent vous alerter et la conduite à tenir en cas de problème.
Dans tous les cas, si vous avez le moindre doute, mieux vaut prévenir les secours en cas de : 

  • Difficultés à respirer
  • Douleurs de la partie haute de l’abdomen
  • Douleurs thoraciques ou sensation d’oppression
  • Saignement qui ne s’arrête pas après 10 minutes de compression
  • Évanouissements, malaises
  • Vertiges soudains, faiblesses ou troubles visuels
  • Modification du comportement, confusion, difficultés pour marcher
  • Douleurs sévères et brutales de n’importe quelle partie du corps
  • Vomissements sévères ou persistants
  • Toux ou vomissements de sang
  • Idées suicidaires

 
Bien réagir dans les situations d’urgence

•    Une chute :

Lors d’un risque de traumatisme, en attendant les secours, ne relevez pas la personne : surélevez légèrement sa tête (par exemple avec un coussin), couvrez-la et restez à ses côtés pour la rassurer.
Voici comment se relever après une chute lorsqu’on est âgé**. 

•    Un arrêt cardiaque : 
Prévenez les secours, demandez un défibrillateur à un tiers et massez activement jusqu’à leur arrivée.

•    Une hémorragie : 
Comprimer la plaie s'avère en principe la conduite à tenir, mais attention à ce qu’il n’y ait rien à l’intérieur de la plaie (verre…).

•    La fausse route : 
Donner 5 tapes entre les deux omoplates et si cela ne suffit pas, effectuer une manœuvre de Heimlich (vidéo de moins d’une minute !).

•    La perte de conscience : 
Placez la personne en PLS (position latérale de sécurité) afin de lui permettre de ne pas s’étouffer.

•    L’AVC :
La personne n'arrive pas à sourire, répéter une phrase simple, lever les 2 bras en même temps ou tirer la langue : appelez les secours, ce peut être les signes d’un AVC***.

Important : Si vous ne savez pas effectuer ces gestes ou si vous avez peur de les faire, prévenez immédiatement les secours. 

La formation de Prévention et secours civique de niveau 1 (PSC1) ?

•    À quoi sert la PSC1 ?
Avant toute chose, vous vous familiarisez avec des accidents de la vie quotidienne auxquels vous risquez d'être confronté et vous saurez comment réagir.
Le PSC1 permet de repérer et de comprendre ce qu’il se passe, de savoir quelle attitude adopter et d’apprendre des gestes simples pour protéger une victime en attendant l’arrivée des secours et de les prévenir efficacement.

•    Qui peut suivre la formation PSC1 ?
Ouverte à tous, à partir de 10 ans, la formation au PSC1 ne nécessite aucune formation préalable ni capacité physique ou sportive spécifique. Elle est basée sur des situations concrètes avec des exercices pratiques autour de simulations d’accident.

•    Quelle durée ?
La formation Prévention et secours civique de niveau 1 (PSC1) dure environ 8 H. Elle se déroule au choix en plusieurs fois le soir, en demi-journées ou sur une journée entière en fonction de l’organisme qui la dispense et du lieu du stage.

•    Quel coût ?
Vous devez compter autour de 60 € en moyenne. 
Bon à savoir : le compte professionnel de formation (CPF) peut financer tout ou partie de votre formation.

•    Où vous former ?
La Protection civile, la Croix-Rouge, le Centre français de secourisme, les Sapeurs Pompiers… figurent parmi les plus connus, mais il existe de nombreuses associations agréées de Sécurité civile à la formation des gestes de premiers secours sur tout le territoire. Rendez-vous sur www.gouvernement.fr/risques/se-former-aux-premiers-secours pour disposer des coordonnées.

•    Les formations en ligne et applications mobiles
Vous pouvez également suivre une formation en ligne pour toute la partie théorique et la compléter par la pratique des gestes si vous souhaitez obtenir le diplôme du PSC1. 
Quelques exemples de sites de formation en ligne : des sessions proposées par la Protection civile https://formations.protection-civile.org/ ou des cours gratuits sur www.fun-mooc.fr/fr/cours/sauvtage-apprendre-a-sauver-une-vie-a-tous-les-ages/ ou encore, le jeu en ligne gratuit Sauve qui veut mis en place par les sapeurs-pompiers de France. 
Vous pouvez aussi télécharger des applications gratuites sur votre téléphone ou votre tablette :
- L’appli qui sauve, Croix Rouge : apprendre les gestes de premiers secours
- Staying alive : cartographie des défibrillateurs partout dans le monde
- Premiers secours SST : les gestes et actions à mener pour faire face à une multitude de situations urgentes
- Quizz secourisme et gestes d’urgence, Alpha secourisme


Important : pensez à vous prémunir des conséquences financières occasionnées par les séquelles d’un accident de la vie. N’hésitez pas à souscrire une Garantie des Accidents de la Vie courante pour bénéficier d’une indemnisation forfaitaire en cas d’accident de la vie ou en cas de décès accidentel. Un service d’assistance 7j/7 24 h/24 est également inclus dans le contrat.

 

Sources : 
* https://www.sfmu.org/fr/public/03
** https://www.ameli.fr/hauts-de-seine/assure/sante/bons-gestes/seniors/reagir-cas-chute-age#text_9018
*** https://www.fpsi.fr/actualites/avc-les-signes-qui-permettent-de-larreter#more-1094
https://www.interieur.gouv.fr/A-votre-service/Ma-securite/Les-gestes-qui-sauvent
https://www.gouvernement.fr/risques/se-former-aux-premiers-secours
https://www.croix-rouge.fr/Je-me-forme/Particuliers