Comment donner du sens à votre retraite

Publié le 26 oct 2021
dans
Conseils et prévention
Retraite (suite)

Vous avez soigneusement préparé votre retraite d’un point de vue financier et administratif mais savez-vous ce que vous souhaitez faire de cette période ? N’hésitez pas à explorer le champ des possibles. Vous découvrirez peut-être une activité à laquelle vous n’avez pas pensé et vous prendrez conscience des écueils éventuels à éviter pour vivre une retraite épanouie. C’est parti !

 

Enthousiaste, inquiet, peu concerné par votre retraite ?


Si certains font des « plans sur la comète », d’autres n’y pensent absolument pas, quand d’autres au contraire ressentent une certaine inquiétude et appréhendent la peur du vide. Les points de vue divergent selon que l’on vit seul ou à deux, que l’on a consacré sa vie au travail ou conservé un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, que l’on est resté au foyer pour élever ses enfants (qui quittent le nid) ou encore, que l’on a toujours participé à une activité associative importante. À vous d’organiser ou pas votre retraite en fonction de ce que vous êtes et de ce que vous voulez !


À la retraite oui… mais libre


Et si le moment était venu de penser à vous ? Que souhaitez-vous réellement faire maintenant que vous disposez du temps nécessaire ? Certaines personnes restent très actives, d’autres souhaitent enfin prendre le temps de vivre… dans tous les cas, essayez de ne pas laisser votre entourage considérer que vous êtes disponible pour lui rendre service à tout moment : votre emploi du temps et vos activités ont autant d’importance que le leur.


Par quoi commencer ?


La clé réside sans doute dans l’organisation de votre temps : ni trop actif, ni trop oisif, car la notion du temps prend désormais une tout autre dimension. Libéré des contraintes d’un emploi du temps rythmé par le travail, vous devez construire personnellement celui de votre nouvelle vie.
Sans doute cette liberté soudaine nécessite-t-elle un moment pour souffler, puis vous adapter et prendre le temps de choisir ce que vous souhaitez entreprendre.


Pour vous informer, vous pouvez :

-    Contacter votre caisse de retraite, votre entreprise ou votre complémentaire santé pour participer à un atelier de préparation à la retraite, seul ou en couple,
-    Vous rendre au CCAS ou au CLIC dont dépend votre commune,
-    Profiter de témoignages (vidéos sur Internet) sur les questions que vous vous posez, 
-    Suivre des webinaires (conférences en ligne) sur les sujets qui vous intéressent (organisation, activités..)
-    Consulter les articles et dossiers consacrés à la retraite dans la Presse (Notre temps, Pleine vie, Le Journal des seniors, etc.) ou l’un des nombreux ouvrages disponibles sur le sujet.
 

N’hésitez pas à compléter votre information en consultant le guide pratique de Tutélaire Bien préparer le passage à la retraite

 

Quelques pièges à éviter

-    Foncer tête baissée en pratiquant une passion exclusive (par exemple le sport) ou une seule activité (la poterie ou la menuiserie par exemple). Que va-t-il se passer si vous ne pouvez plus l’exercer pour une raison ou pour une autre ?

-    Changer complètement de vie du jour au lendemain et vous retrouver dans un endroit inconnu, coupé de tout lien social et de tous vos repères.

-    Compenser le vide ressenti les premiers mois par des achats compulsifs qui risquent de déséquilibrer votre budget et ne vous combleront pas.

-    Transformer les nombreuses années que vous avez devant vous en un projet de court terme : voyager, rénover votre maison, déménager. Peut-être ressentez-vous le besoin de passer par un projet de ce type avant de vous projeter à plus long terme 

-    Sous prétexte de bien vieillir et de vouloir garder ou retrouver la forme, vous faites du sport presque tous les jours : tant mieux, voilà une bonne nouvelle, mais cela ne remplit pas une nouvelle vie sur 10, 20, 30 ou 40 ans !

-    Garder vos petits-enfants à temps plein : vous allez arriver à saturation... et vos enfants aussi !


Quelques pistes de réflexion


-    Cumul emploi-retraite
Peut-être devez-vous continuer à travailler pour des questions financières ?
Ou peut-être souhaitez-vous continuer à mettre vos compétences au service d’une entreprise à temps partiel ? Dès lors, pensez à bien vous renseigner. Le parcours cumul emploi-retraite vous permet de connaître les conditions à respecter pour bénéficier de ce dispositif.

-    Bénévolat
C’est le moment de donner un nouvel élan à votre vie, de conjuguer vos compétences et vos affinités pour les mettre au service d’une cause sociale, solidaire, ou environnementale. Le bénévolat permet de rencontrer des personnes de tous les âges, de toutes les origines et d’en retirer beaucoup de plaisir. Si vous manquez d’idées, le site « Tous bénévoles » peut vous orienter dans le choix d’une mission par exemple, et « France Bénévolat » vous permettre de trouver une association.

-    Les études
Apprendre, se former, découvrir de nouveaux horizons, tisser de nouveaux liens : de plus en plus de retraités souhaitent préserver leur capital intellectuel ou avoir les cartes en main pour mener de nouveaux projets. Une solution intéressante : reprendre des études !
Université inter âges, université du temps libre, université tous âges, université culture et loisir, université du 3e âge, cours municipaux, « MOOC » (Massive Open Online Course)… tous proposent une multitude de formations en présentiel ou sur Internet. Pour obtenir un diplôme ; il vous faut vous tourner vers la Faculté ou un MOOC diplômant.

-    Sport, loisirs, voyages
Ce serait dommage de disposer de tout ce temps libre sans pratiquer les activités qui vous plaisent et qui favorisent votre bien-être. Il en existe pour tous les goûts et pour toutes les bourses. Et pourquoi ne pas vous mettre à la musique, à la danse ou à l’écriture ? Laissez-vous guider par le plaisir et profitez des séances de test qui sont souvent proposées gratuitement avant de vous inscrire. Ces activités à elles seules ne constituent pas le socle de votre vie à la retraite, mais elles contribuent largement à sa réussite ! 

-    Vos relations sociales
Il va vous falloir réinventer vos relations sociales, souvent centrées sur les enfants (qui sont partis ou vont bientôt partir) et les relations professionnelles (avec qui vous ne travaillez plus !). Vous allez consacrer davantage de temps à la famille et aux amis, continuer votre histoire seul ou à deux, découvrir les personnes avec qui vous partagez de nouvelles activités. Toutes les occasions de conserver une vie sociale riche participent à améliorer votre moral et votre épanouissement.

Le saviez-vous ? Avec le contrat TUT’LR, à partir de 60 ans, vous bénéficiez de garanties en cas de perte d’autonomie.


Sources :