Mieux comprendre la téléassistance pour bien s’équiper !

Publié le 21 mai 2021
dans
Conseils et prévention
Téléassistance

Vous vivez chez vous, seul ou dans un endroit un peu isolé, ou vous craignez tout simplement une chute ou un malaise ? La téléassistance permet de sécuriser votre quotidien et de rassurer vos proches sans modifier vos habitudes. Ce n’est pas un hasard si la majorité des résidences seniors, maisons de retraite et Ehpad ont adopté la téléassistance pour leurs résidents et que plus de 500 000 personnes y ont recours. 

Qu’est-ce que la téléassistance ?

Il s’agit d’un dispositif connecté qui permet de contacter directement un centre d’écoute et d’assistance 24H/24 et 7J/7 quel que soit le problème que vous rencontrez. Pour ce faire, vous n’avez pas besoin de téléphoner, vous portez un petit émetteur (pendentif ou bracelet) sur lequel il vous suffit d’appuyer pour déclencher un appel. Un interlocuteur vous répond et selon votre situation, il vous rassure, prévient un proche ou les pompiers/Samu en cas d’urgence.

Qu’est-ce que cela nécessite ?

  • Le matériel se compose de deux éléments :

-    Un boitier émetteur/récepteur, qui fonctionne avec n’importe quelle ligne téléphonique, se branche sur une prise électrique. Le prestataire choisi l’installe chez vous afin de communiquer avec le centre d’écoute. 
-    Un émetteur (médaillon, pendentif ou bracelet) que vous portez en permanence vous permet d’envoyer un signal au centre sur simple pression sur le bouton.

 

  • La liste des contacts à prévenir

À la souscription du service, vous remettez au prestataire une liste des personnes référentes (enfants, amis, voisins…) dans un ordre précis (généralement, la personne habitant le plus près est prévenue en premier).

Important : les contacts figurant sur la liste doivent posséder une clé de votre domicile pour entrer chez vous.

Comment ça marche ?

Lorsque vous appuyez, vous envoyez un signal au centre qui va entrer en communication avec vous via le boitier pour savoir ce qu’il se passe. Pas besoin de vous servir du téléphone.

 

  • Trois possibilités :

-    Vous avez provoqué l’appel par erreur : aucun problème, il vous suffit de l’indiquer à votre interlocuteur.
-    Si vous pouvez vous déplacer, vous vous rapprochez du boitier et parlez en fonction de la situation, il prévient ou non les personnes référentes et/ou les secours.
-    Vous ne répondez pas (par exemple, vous êtes tombé dans la salle de bains et le boitier se trouve dans votre chambre) dans ce cas, votre interlocuteur contacte directement vos proches et/ou les secours qui interviennent.


Si vous n’avez pas de proche susceptible d’être prévenu, les pompiers sont appelés. La société de téléassistance vous recommandera alors de poser un coffre à clés à l’extérieur de votre domicile afin de ne pas enfoncer la porte d’entrée pour vous venir en aide.

Combien ça coûte* ?

Vous réglez des frais d’installation du matériel réglables une seule fois (environ 90 €) puis un abonnement mensuel qui varie d’environ 10 à 50 €.
En fonction de votre situation, n'hésitez pas à solliciter certaines aides financières :

  • L’APA peut financer le coût de la téléassistance,
  • Vous bénéficiez d’une réduction (ou crédit d’impôt) au titre des services à la personne (vérifiez que la mention SAP figure sur les documents commerciaux afin d'en bénéficier).
  • Les mairies prennent parfois en charge une partie des frais.

À qui vous adresser ?

En premier lieu, adressez-vous à votre mairie, au centre communal (ou intercommunal) d’action sociale (CCAS), au conseil général ou encore à votre caisse de retraite : ces organismes proposent souvent un service à des conditions tarifaires raisonnables (qu’ils sous-traitent le plus souvent), voire proposent parfois une participation financière.
Sinon, il existe une multitude d’opérateurs privés que vous pouvez contacter via votre assureur ou votre banquier par exemple.

Restez vigilant, la téléassistance attire des entreprises peu scrupuleuses. Voici quelques précautions à prendre pour ne pas vous faire arnaquer : 
 


Demandez à un tiers d'assister au rendez-vous. Il saura comment fonctionne votre téléassistance et pourra facilement vous aider en cas de besoin !

Vous avez moins de 75 ans ?
Savez-vous que le contrat TUT’LR vous assure de faire face à des soins et services coûteux
en cas de perte d’autonomie ? Pensez-y !

 


*UFC Que choisir, article téléassistance
**https://www.predical-services.fr/seniors-salle-de-bain/

Sources :