XInfo flashTutélaire met en œuvre son plan de continuité d'activité afin de maintenir la qualité de service pour ses adhérents et leurs aidants.En savoir plus

Pour que le confinement et jardinage fassent bon ménage

Publié le 25 nov 2020
dans
Conseils et prévention
Jardinage

À nouveau « obligés » de passer plus de temps à la maison, peut-être faites-vous partie des chanceux qui disposent d’un jardin. Avec une météo jusque-là plutôt clémente, le jardinage d’automne est plaisant, mais pour autant ne négligez pas les risques qu’il comporte : ce n’est pas le moment de vous faire piquer, de faire une mauvaise chute et encore moins de vous blesser ! 

Taille et élagage des arbustes et des arbres

Tradition oblige, c’est le moment de tailler certaines haies ou les espèces grimpantes comme la vigne vierge ou le chèvrefeuille ou encore de nettoyer ou d’élaguer les arbres après que les feuilles sont tombées, lorsqu’ils sont au repos… avant l’arrivée du gel !  Soyez vigilant, car trop d’accidents « idiots » (doigt sectionné, chute, lésions oculaires…) sont liés à cette activité alors que de simples précautions pourraient les éviter. 

Mémo jardinage

 

Si vous devez grimper dans un arbre ou effectuer une intervention délicate, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

Des piqures 

Comme pour les figues un peu plus tôt en saison, vous prêterez particulièrement attention à la présence de guêpes ou de frelons à l’intérieur des pommes, des poires ou des kakis. Pas toujours visibles au moment de prendre le fruit à pleine main, la piqure quand elle ne provoque pas d’allergie grave, n’en est pas moins douloureuse. 

Quand la réaction intervient progressivement (rougeur, picotement, gonflement…) désinfectez et tout devrait rentrer dans l’ordre dans les 24 heures. Si les effets s’avèrent rapidement plus violents (tuméfaction dans les minutes qui suivent, œdème, malaise…), appelez le 15 ou le 112 sans attendre, chaque minute compte.

Vous pouvez également vous piquer avec les épines de rosier, des ronces ou tout simplement, un fil barbelé.

Le rappel du vaccin contre le tétanos s’effectue à l’âge de 25 ans, 45 ans, 65 ans puis tous les 10 ans.

Semis et plantations

À part quelques ampoules aux mains, de bonnes courbatures ou un lumbago si votre dos est fragile, vous ne risquez pas grand-chose ! Prudence toutefois lorsque vous manipulez certains outils lourds ou coupants ou si vous travaillez sur un terrain pentu.

Semer ou planter peut vous paraître anodin, mais nécessite tout de même de protéger vos mains ! En remuant la terre, vous n’êtes jamais à l’abri d’un bout de verre, de ferraille rouillée ou de débris tranchants.

Nettoyage et rangement du matériel

Pour que votre matériel conserve toute son efficacité et ne propage pas d’éventuelles maladies aux végétaux, vous devez l’entretenir. Qu’il s’agisse d’un taille-haie, d’un scarificateur, d’une débroussailleuse, d’un sécateur ou tout simplement de votre tondeuse, pour éviter la rouille et affuter les lames, il est important de les nettoyer et de les protéger. Pour ce faire, portez impérativement des gants et tenez les enfants et les animaux domestiques éloignés.

Avant d’effectuer une quelconque manipulation, laissez refroidir l’engin, enlevez les bougies des matériels thermiques et pensez à débrancher les appareils électriques.

MEMO jardinage