Quelles sont les démarches à effectuer avant une hospitalisation ?

Publié le 11 fév 2020
dans
Conseils et prévention
démarches hospitalisation


Les interventions ou examens médicaux, aussi minimes soient-ils, génèrent un peu de stress. Comprendre comment se déroule une hospitalisation vous permet d’anticiper. Vous entrez serein à l’hôpital, vivez mieux ce moment et savez ce qu’il se passe quand l’heure de votre sortie est venue.

Les démarches administratives

Quel type d’hospitalisation vous est proposé ?

En fonction de votre pathologie, il peut vous être proposé une hospitalisation :

  • Complète : les soins reçus nécessitent que vous dormiez au moins une nuit à l’hôpital dans une chambre individuelle ou partagée.
  • À temps partiel : lorsqu’il s’agit d’examens, de traitement de courte durée ou de surveillance médicale, par exemple : dialyse, réadaptation, psychiatrie… La prise en charge a lieu de jour ou de nuit.
  • En ambulatoire : l’intervention vous permet de sortir le jour même (par exemple pour une cataracte, varices, dents de sagesse…)
  • À domicile « HAD » : cette formule en plein essor permet de recevoir des soins hospitaliers médicaux et infirmiers en restant à domicile.

Dans tous les cas, vous devez effectuer des formalités administratives.


Quelles formalités devez-vous accomplir à l’entrée à l’hôpital ? 

En arrivant à l’hôpital, vous devez vous enregistrer auprès du service des Admissions. 
Munissez-vous des documents suivants :

  • Carte d’identité, passeport ou livret de famille,
  • Carte vitale ou attestation de droits à l’Assurance Maladie (ou tout autre justificatif : dernier bulletin de paie, attestation d’inscription à Pôle emploi ou à l’université...)
  • Carte de mutuelle ou prise en charge de la mutuelle,
  • Éventuellement justificatif des droits à l’aide médicale ou à la complémentaire santé solidaire
  • Dossier médical : groupe sanguin, carnet de santé, résultats de vos examens et analyses, etc.

Important :  pensez à indiquer le nom des personnes que vous souhaitez tenir informées de votre état de santé. À défaut, le respect de la confidentialité des informations médicales ne leur permettra pas de prendre de vos nouvelles.

Quels papiers envoyer à qui ? 

Le service des Admissions vous remet un bulletin de situation (ou d’hospitalisation) qui vaut avis d’arrêt de travail. Vous devez en envoyer un exemplaire à votre Caisse d’Assurance Maladie et l’autre à votre employeur, ou à Pôle emploi, selon votre situation.Ce bulletin permet à l’Assurance Maladie (et à votre employeur s’il règle un complément) de calculer et de vous verser les indemnités journalières auxquelles vous avez droit. 

Si vous êtes adhérent au contrat TUT'LR HOSPI de Tutélaire, référez-vous à la liste des pièces à fournir indiquées à la fin de cet article.

Hospitalisé en urgence : les formalités sont réduites au minimum

  • Dès que cela est possible vous, ou un proche, régularisez la situation auprès des Admissions.
  • Dans tous les cas, n’attendez pas pour prévenir/faire prévenir votre employeur.
  • Si votre état de santé ne vous permet pas de respecter ce délai de 48 heures, l’établissement hospitalier effectuera les démarches nécessaires.

Ces petits plus qui aident à bien vivre son hospitalisation

Les informations à votre disposition dès votre entrée

Vous trouverez beaucoup de réponses aux questions que vous vous posez dans des documents qui vous sont remis soit lors de votre admission, soit lorsque vous entrez dans le service où vous êtes hospitalisé.

  • Des informations pratiques : le livret d’accueil présente l’hôpital (ou la Clinique) et son fonctionnement : horaires de visite, droits et obligations, argent et objets de valeur, services et prestations proposés, service social, caféteria, religion, etc.
  • Des informations plus générales : le résumé de la charte de la personne hospitalisée, un questionnaire de sortie et un contrat d’engagement contre la douleur.

Les garanties spécifiques liées à l’hospitalisation

C’est le moment de jeter un œil sur le contrat TUT'LR HOSPI*, qui permet de mieux faire face aux imprévus et aléas d’une hospitalisation, de la rendre plus confortable.

Versée sans justificatif, une indemnité vous permet de couvrir des dépassements tels que participation forfaitaire, forfait journalier ou autre reste à charge, qui ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale. Mais elle vous permet également de mieux faire face aux imprévus de la vie quotidienne que peuvent engendrer un séjour hospitalier : frais de déplacement, d’accompagnement des proches, garde des enfants... 

Avec cette couverture hospitalisation : 

  • L’intégralité du séjour hospitalier est indemnisée quelle que soit sa durée, pour toute hospitalisation de minimum 24h (indemnité de 15 € à 45 €/jour que vous utilisez comme vous voulez),
  • vous pouvez demander à bénéficier de la garantie optionnelle sur le même principe d’indemnisation.

NB : Si vous avez souscrit à la garantie hospitalisation TUT'LR HOSPI, pensez à bien renvoyer les documents suivants au service adhérents : 

  • Attestation vitale de moins de 3 mois
  • Volet décompte SS ou à défaut facture détaillée
  • Bulletin de situation précisant la forme de l’hospitalisation

Si accident :

  • Demande de déclaration précisant la nature, les circonstances, la date et le lieu de l’accident, les preuves de l’accident

Si accident du travail :

  • Déclaration d’accident du travail établie par l’employeur

Si HAD :

  • Décision d’admission établie par le responsable e la structure d’HAD

OU accord de prise en charge de la SS découlant de cette décision d’admission en HAD