TUTÉLAIRE de 1907 à nos jours

Plus d'un siècle de solidarité

Bientôt 111 ans d’expérience, dans un premier temps au service exclusif des postiers et télécommunicants, aujourd'hui à celui de toutes celles et tous ceux qui recherchent une solution prévoyance compétitive et fiable.
Toujours fidèle à l’esprit mutualiste et de solidarité qui a guidé ses fondateurs.
 

1907 - Le refus des inégalités

Le 21 août 1907, Tutélaire - fondée par Jules Poinsot - reçoit l’agrément du ministère du Travail. Alors appelée « Tutélaire des sous-agents et ouvriers commissionnés des Postes, des Télégraphes et des Téléphones », la mutuelle propose aux postiers des « petites catégories » (facteurs n’ayant pas le statut d’agents et jusqu’alors exclus du système existant) une couverture leur garantissant le versement d' une indemnité journalière en cas de mise en disponibilité pour cause de maladie ou d’infirmité.

 Témoignages des temps passés, la première page du registre :
 
1er registre

et le procès-verbal du 1er conseil d'administration (19 avril 1907)  :

Tutelaire-1er- Proces-verbal  Tutelaire-1er- Proces-verbal Tutelaire-1er- Proces-verbal

Les années 30 - Militantisme et rigueur

Dès 1930, la mutuelle connaît un fort développement et modifie son organisation pour répondre à l’accroissement du nombre de ses adhérents : elle se dote de sections départementales structurées autour d’un président, d’un vice-président, d’un trésorier, d’un trésorier adjoint, d’un secrétaire, d’un secrétaire adjoint, de deux censeurs et de délégués percepteurs. En 1934, Tutélaire propose une nouvelle garantie en cas d’intervention chirurgicale.

La une du journal d'avril 1932 pour le 25e anniversaire :

Tutelaire-une-avril-1932

L’après-guerre-Les trente glorieuses

En 1947, alors que la loi fondatrice de la Sécurité sociale est adoptée, Tutélaire change de nom et devient « Tutélaire du personnel des PTT ». Plus qu’un simple changement de dénomination, cette modification représente un véritable tournant. La mutuelle s’ouvre en effet sans distinction à l’ensemble du personnel de La Poste et défend sa légitimité en posant son action comme complémentaire des prestations de la sécurité sociale. Tutélaire consolide sa croissance et absorbe plusieurs petites mutuelles encore en activité dont la Société de secours mutuels des sous-agents des Bureaux Ambulants des Postes (1953) et l’Association Fraternelle du Poste Central des Télégraphes à Paris (1955).

Des années 60 aux années 80 - Un idéal mutualiste

Plongée dans un contexte de forte expansion économique, la société française devient plus individualiste. Quant à elle, toujours vigilante à maintenir et assurer la défense et la promotion du droit à la santé, Tutélaire veille à soutenir de nombreuses actions de solidarité qui engagent les nouveaux adhérents à mieux se couvrir certes, mais avec la volonté d’œuvrer pour autrui.

1992-1995 - Vers l’ouverture

Jusqu’alors réservée aux employés de La Poste et de France Télécom, Tutélaire ouvre son offre aux conjoints non-membres puis à leurs enfants à charge.

1998 - Pionnière en matière d’assurance dépendance

Tutélaire s’attache à renforcer son offre historique en instaurant une garantie en cas de dépendance.

2000 - Une approche générationnelle

Lancement, dans le cadre du contrat historique, d’une allocation en cas de naissance ou d’adoption d’un enfant. À l’écoute des évolutions de la société, la mutuelle imagine par ailleurs de nouvelles formes d’engagement solidaire en mettant en œuvre la première garantie relevant de l’« aide aux aidants » (*) : l’indemnité journalière en cas de congé d’accompagnement d’une personne en fin de vie. Elle est suivie en 2002 par la garantie en cas de congé de présence parentale, en 2005 par celle en cas de congé de solidarité familiale et, en 2007, par la garantie en cas de congé de soutien familial. En 2001, la mutuelle devient Tutélaire.
En 2002 un tournant dans l’histoire de Tutélaire : la mutuelle est désormais ouverte à tous.

2005 - Une proximité de service accrue

Mise en place d’une plate-forme téléphonique pour répondre efficacement et rapidement à l’ensemble des demandes des sociétaires sur la constitution ou le traitement d’un dossier de prestation et les aider à effectuer leurs démarches administratives. Changement d’identité visuelle qui permet à Tutélaire de s’inscrire pleinement dans son temps, tout en restant fidèle à ses principes mutualistes.

2007 - Année du centenaire

 

 2008 - Une année décisive

Lancement au 1er janvier 2008 d’un nouveau contrat : TUT’LR HOSPI, la solution hospitalisation de Tutélaire. Le contrat historique prend le nom de contrat TUT’LR, il comprend des garanties en cas :
  • d’incapacité de travail ;
  • de congé de droit relevant d’un dispositif légal d’aide aux aidants ;
  • de dépendance y compris partielle ;
  • d’intervention chirurgicale ;
  • de décès ;
  • de naissance ou d’adoption d’un enfant.

2014 - Au cœur de la dépendance

L’espérance de vie augmentant et, avec elle, le coût de la prise en charge de la dépendance, de nouveaux besoins de protection apparaissent. Tutélaire lance une garantie complémentaire dépendance destinée aux souscripteurs du contrat TUT’LR souhaitant renforcer leur protection en cas de perte d’autonomie après 60 ans.

2016 - Un nouveau contrat TUT’LR

Avec la refonte de son contrat historique et l’accent porté sur la garantie complémentaire dépendance et ses désormais trois niveaux d’indemnisation, Tutélaire innove et concentre son offre sur les attentes et les besoins nouveaux nés des évolutions démographiques de notre société. Fort de la solidarité de plus de 400 000 adhérents, elle propose à ses nouveaux souscripteurs de bénéficier d’une couverture solide et fiable axée sur la garantie dépendance. À ce titre, le nouveau contrat TUT’LR offre à ses adhérents de moins de 46 ans à la souscription la possibilité de s’assurer jeune, à un tarif attractif, pour bénéficier d’une couverture optimale en cas de perte d’autonomie et assurer leurs proches en cas de décès précoce. À partir de 46 ans à la souscription, les adhérents s’assurent en cas de perte d’autonomie tout en bénéficiant, pour les actifs, d’une indemnité afin de faire face à l’éventuelle dépendance d’un proche. Bien entendu, Tutélaire maintient à l’identique la couverture des adhérents ayant souscrit leur contrat TUT'LR avant le 31 décembre 2015.

2017 - Lancement de Wikidépendance



En octobre 2017, Tutélaire met en ligne Wikidépendance, site référent en matière d'information sur la perte d'autonomie.

L'objectif : apporter une information utile aux personnes fragilisées comme à leurs aidants, pour les aider à améliorer leur quotidien, à mieux vieillir, leur donner des pistes pour ouvrir le dialogue avec leur entourage personnel ou professionnel peu au fait des réalités d'un sujet encore tabou, même au sein de la famille, la dépendance.