Tutélaire déménage Suivez-nous dans nos nouveaux locaux ! En savoir plus

Maintien à domicile : de quels équipements avez-vous besoin ?

Publié le 24 nov 2022
maintien à domicile mutuelle Tutélaire

85 % des Français souhaitent vieillir à domicile*. Peut-être est-ce votre cas ? Cela nécessite des aménagements pour faciliter votre quotidien, éviter les chutes et les accidents domestiques et bénéficier d’un certain confort.

Heureusement, vous pouvez vous faire accompagner pour connaître les aménagements utiles à votre situation et bénéficier d’aides financières.

Faciliter le quotidien et éviter les dangers

Les escaliers

Qu'il s'agisse d'accéder à votre logement, de monter dans votre chambre ou de descendre à la cave, il peut arriver un moment où votre état de santé rend difficile l’utilisation des escaliers, ou ces derniers peuvent représenter un danger.
Rampe, main courante, monte-escaliers font partie des solutions envisageables pour rester chez vous.

Bon à savoir : l’assurance maladie ne rembourse pas l’achat ni l’installation d’un monte-escaliers. En revanche, il existe un éventail de dispositifs pour financer cet aménagement ( , subvention de l’ANAH, aides de la caisse de retraite, prêts de la CAF, dispositifs locaux à voir avec la CCAS, crédit d’impôt…).

À la cuisine

Il ne s’agit pas directement d’un équipement, mais le portage des repas nécessite parfois l’achat d’un four à micro-ondes afin de réchauffer simplement et rapidement les aliments.

Pour éviter les fuites de gaz (ou les oublis !), pourquoi ne pas passer à l’électrique avec une table à induction ou vitrocéramique ?

Astuce : un téléphone à la cuisine s’avère utile pour prévenir en cas de problème ou tout simplement pour éviter de vous précipiter dans une autre pièce pour répondre à un appel. 

La circulation et le confort dans le logement

Avec le temps, le logement devient parfois très encombré : meubles trop nombreux ou trop volumineux, fauteuil ou canapé inadapté, tapis glissants, placards et tiroirs inaccessibles… 

Un premier réflexe à adopter : supprimer tout ce qui risque de provoquer une chute ou de vous blesser si celle-ci advient.

Il existe des fauteuils confortables, électriques ou non, parfaitement stables, qui soulagent votre dos et vos articulations en vous permettant de changer de position sans le moindre effort.

Astuce : demandez une évaluation par un ergothérapeute à domicile. Le principe consiste à vous aider à utiliser au mieux vos capacités et à vous proposer des moyens de compenser (équipements, postures…) afin de vivre chez vous dans les meilleures conditions.

Les aides à la mobilité

S’il devient délicat ou impossible de marcher, des aides à la mobilité vous permettent de rester autonome : charriot de courses à pousser, déambulateur, cadre de marche, fauteuil roulant, aides aux transferts, etc.

Astuce : tous ces appareils peuvent être loués, achetés d’occasion ou neufs et certains font l’objet d’une prise en charge par l’assurance maladie.

De même, le lit médicalisé apporte davantage de confort grâce à un matelas spécifique qui soulage le corps en position allongée. Lorsqu’il est électrique, la personne alitée relève le dossier en douceur et s’assoit seule.

À noter : le lit médicalisé se déplace aisément grâce à ses roulettes et peut accueillir des barrières, si besoin, afin d’éviter les chutes

Éviter les chutes

Dans la salle de bains  

L’exemple le plus classique concerne le remplacement de votre baignoire soit par une douche, soit par une baignoire à porte ou avec élévateur afin de rentrer et de sortir du bain en toute sécurité.

Astuce :  installez une chaise ou un banc de transfert ou un marchepied d’accès à la baignoire, des barres d’appui au mur afin de vous tenir, des bandelettes antidérapantes au fond de la douche ou de la baignoire.

Dans l’appartement ou dans la maison

Comment circuler de jour comme de nuit en toute sécurité chez vous ? En installant des détecteurs de présence qui vont s’allumer automatiquement afin de créer un chemin lumineux dénué d’embuches : barres de LED ou spots de lits par exemple.

Astuce : remplacez certaines douilles actuelles par des douilles à détecteur de mouvements. Ainsi, dans les pièces de votre choix l’ampoule s’allume et s’éteint toute seule. Économies d’énergie assurées !

La téléassistance

Ce dispositif a pour objectif de prévenir en cas de chute ou de malaise où que vous vous trouviez chez vous. Vous disposez d’un bouton soit sur un bracelet, soit sur un pendentif qu’il suffit d’actionner en cas de problème. Le centre d’assistance est aussitôt alerté et va vous contacter. Si vous ne parvenez pas à leur répondre, il prévienne les proches et envoie des secours. 

Astuce : la plupart des communes proposent des dispositifs très abordables et pour lesquels une aide financière s’obtient couramment.

Obtenir des aides et savoir qui contacter

S’adjoindre les conseils d’un ergothérapeute

Les ergothérapeutes interviennent le plus souvent par le biais des services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD), de soins infirmiers à domicile (SSIAD), de soins polyvalents d’aide et de soins à domicile (SPASAD) ou encore, au sein des équipes spécialisées Alzheimer (ESA). Ils peuvent également être mandatés par les organismes susceptibles de financer vos travaux d’aménagement [ANAH, Caisse de retraite, complémentaire santé…]. 

Demander des aides financières

Pour faciliter les aménagements que vous souhaitez ou devez effectuer, il est possible d’obtenir des aides financières :

  • Si vous êtes propriétaire et que vos revenus ne dépassent pas un certain plafond, vous bénéficiez peut-être du dispositif Habiter Facile de l’ANAH. Cette aide peut financer jusqu’à 50 % du montant des travaux avec un accompagnement à toutes les étapes de ceux-ci. En savoir plus sur Habiter facile.
    Exemples de travaux : installation d’une douche, d’un monte-escalier, d’une rampe d’accès à votre domicile, etc.

En cas de perte d’autonomie [GIR1 à GIR4] d’un membre du foyer fiscal, que vous soyez locataire ou propriétaire, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôts [25 % des dépenses dans la limite de 10 000 € pour un couple, 5000 € pour une personne seule] en cas de travaux d’aménagements liés à la perte d’autonomie. Retrouvez la liste des travaux éligibles et les conditions d’octroi.

L’assurance retraite vous conseille et peut financer certains équipements ou travaux grâce à l’Aide à l’adaptation du logement pour les personnes âgées. Appelez le 3960 [service gratuit + prix d’appel depuis un poste fixe], vous rendre dans une maison France services, consulter le site internet de l’Assurance Retraite ou vous adresser directement à votre caisse régionale.

Certains départements, régions ou communes accordent des aides sous diverses formes : prêts, subventions, aides spécifiques… Informez-vous auprès du Centre Communal d’Action sociale [CCAS] ou du Centre Local d’Information et de Coordination [CLIC].

L’APA à domicile finance des aménagements ou des équipements inscrits dans le plan d’aide défini lors de la visite d’évaluation de la perte d’autonomie à domicile.

  • Enfin, renseignez-vous pour savoir si vous êtes éligible aux prêts à taux réduit comme le prêt d’amélioration de l’habitat [PAH] octroyé par la CAF ou le prêt travaux d’adaptation du logement d’Action Logement. 

Bénéficier d’un contrat de prévoyance complet

Le contrat sâge autonomie de Tutélaire propose un accompagnement complet :

  • Une prise en charge financière : dès le 4, versement d’un capital pour faire face aux dépenses liées à l’aménagement de votre logement et vous aider à vous équiper. Dès le 3, en plus du capital, versement d’une rente mensuelle pour vous aider au quotidien. Aucun justificatif d’utilisation n’est demandé.
  • Un bouquet de services pour les aidants et les aidés : des prestations d’assistance vous aident à prendre en charge les situations de perte d’autonomie et une protection juridique vous apporte un soutien à chaque moment de vie.

 

Sources : 

*IFOP 2016

https://www.anil.org/credit-impot-aide-personne/

https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/preserver-son-autonomie-s-informer-et-anticiper/amenager-son-logement-et-sequiper/amenager-son-logement

https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home/retraite/bien-vieillir-aides-conseils/vie-retraite/adaptation-logement-vieillir.html#paragraphe-9248d8f8-c0d1-45d8-86a1-200423d4c6a6

Aides techniques : https://maillage92.sante-idf.fr/files/live/sites/maillage92/files/Creations/GUIDE-DES-AIDES-TECHNIQUES/GUIDE-DES-AIDES%20TECHNIQUES.pdf

Aides sociales : https://www.aide-sociale.fr/